Rechercher

Déclaration de Port Leucate

Port Leucate, le 13 novembre 2021

Lorsqu’une manifestation se déroule bien, on a le sentiment que c’est facile. Mais c’est le résultat d’un travail conséquent. Nous tenons donc à remercier les Fédérations régionales Occitanie Pyrénées et Occitanie Méditerranée, les équipes nationales CMJCF et AIR MJC, toutes les MJC qui se sont impliquées dans la préparation des animations, le site qui nous a accueilli.
Nous avons vécu un moment unique qui annonce l’avenir, qui, malgré la météo, nous a permis de partager un week-end très agréable. On y a vu de grands sourires et de petits yeux qui sont – comme la musique tard le soir – une preuve de plus que nous sommes pleins de vie.

Nous avons été au cœur des principes qui guident l’action des MJC :
Quand on débat, quand on agit ensemble, on s’enrichit. Nos différences nous nourrissent.
Nous vivons un moment qui s’inscrit dans le sensible, à hauteur de l’évènement et de ses enjeux.

On savait ce que l’on venait chercher. On a vécu un moment né de la rencontre de vous tous, qui ne se résume pas à l’addition des structures, qui tissent le lien que vous éprouvez au quotidien dans l’univers des MJC.
On savait ce que l’on venait chercher.

Convaincus que notre désir de transformer la société peut trouver un chemin commun dans ce réseau naissant.
On savait ce que l’on venait chercher, est-ce qu’on l’a trouvé ? Il reste encore du chemin à parcourir mais on n’a jamais été aussi avancé dans la poursuite de cet idéal.

Nous tenons sincèrement à vous remercier d’avoir mené les travaux auxquels nous vous invitions. Dans ces ateliers, on a éprouvé une fois de plus qu’en travaillant ensemble, on transforme le réel.

Pour nous, membres du copil, il est indispensable qu’aujourd’hui devant vous nous nous engagions.

Le copil s’engage à tout faire pour mobiliser les forces vives de nos réseaux dans l’objectif de bâtir une nouvelle tête de réseau respectueuse des identités de chacun.

Le copil s’engage à ce que les 80 propositions issues des ateliers, deviennent notre feuille route et ne restent pas à l’état de bonnes intentions.

Le copil affirme qu’à la suite de cette rencontre à Port Leucate nous sommes et faisons ensemble les MJC de Demain.

Nous sommes maintenant dans le même bateau.

Le travail effectué durant ces trois jours en ateliers a fait émerger les premières lignes directrices de ce que pourrait être la future tête de réseau représentant nos mille MJC au niveau national.


Il ressort de manière assez évidente que cette tête de réseau devra mettre le sens au cœur du projet d’éducation populaire qu’elle portera.

Qu’elle affirme et qu’elle affiche son identité en externe comme en interne.

Qu’elle respecte l’histoire et les singularités de chacun, en veillant à n’exclure personne.


Qu’elle se construit sur des logiques de subsidiarité et de complémentarité horizontales


Il faudra encore qu’elle veille à la participation des MJC dans la fabrication de cette identité, qu’elle s’attache à les consulter en respectant le temps nécessaire à la démocratie, qu’elle s’assure de respecter l’équilibre entre professionnels et bénévoles.

Face aux enjeux sociétaux actuels, les MJC ont un rôle important à jouer dans lequel doivent s’impliquer toutes nos composantes : les MJC au niveau local, les FR au niveau régional et bien évidemment le national d’où l’évidence du rassemblement des MJC sous une tête de réseau unique.

Ces enjeux sont :

La citoyenneté – Le déficit démocratique et particulièrement en cette période préélectorale, le risque d’une abstention forte qui pourrait favoriser des partis dont les valeurs ne correspondent pas aux nôtres.
La perte des repères sociaux.
Le manque d’engagement au service du collectif.
La lutte contre toutes les formes de discrimination.

La place des jeunes – Ils sont confrontés à des problèmes de mobilité, d’emploi, de précarité auxquels s’ajoute souvent un manque de reconnaissance notamment quant à la place qui leur est faite, y compris dans nos instances.

Les problématiques de proximité – Nous devons mieux prendre en compte notre réponse aux demandes et aux besoins exprimés par les habitants sur leur territoire.

Le développement durable
– Il nous faut considérer davantage encore dans nos pratiques quotidiennes l’environnement et notre impact sur celui-ci.

Concrètement sur le terrain, c’est un réseau de 1000 MJC et associations apparentées qui s’engagent :

pour s’emparer des grandes transitions et des enjeux sociétaux (transition climatique, écologique, numérique, …) qui doivent s’inscrire dans notre projet pour le XXIème siècle et le faire de manière engagée et responsable.

pour que soit reconnue son expertise du local au national, reconnue autant pour la qualité de ce qu’il fait que pour la façon dont il met en œuvre ses projets. Il s’agit
de valoriser ce que nous sommes et ce qui fait notre marque de fabrique.

pour affirmer les spécificités et les singularités de son projet associatif dans ses relations avec les pouvoirs publics. Un projet associatif animé par des professionnels et des bénévoles, débattu avec les collectivités, dans une démarche de co-construction tout en affirmant notre identité.

pour initier et inventer des espaces inédits de coopération. Autorisons nous à imaginer nous-mêmes ces espaces, prenons en l’initiative, pour construire des collaborations qui font sens et qui résonnent avec notre démarche d’éducation populaire.

pour porter une vision ouverte de la culture, pour la mise en œuvre des droits culturels.

…pour accompagner ses membres et garantir leur pérennité sur les territoires, un réseau soudé et solidaire dans une période où le monde associatif, et en particulier ’éducation populaire, subit des turbulences.

…pour expérimenter et essaimer nos initiatives inspirantes.

…pour s’emparer de la question de la formation des acteurs.

Nous sommes dans le même bateau, les voiles sont hissées, le gouvernail est posé, le cap du voyage est donné, les prochaines escales seront :

une rencontre mi-janvier 2022 des membres des conseils d’administration de la CMJCF et de AIR MJC, des cadres régionaux, de l’équipe confédérale pour travailler la mise en œuvre opérationnelle,

une assemblée générale extraordinaire de la CMJCF le 2 avril 2022 pour adopter ensemble les statuts de la nouvelle tête de réseau des 1000 MJC.


A travers ces trois jours, n’oublions pas que vous, nous, sommes les ambassadeurs, les ambassadrices de ce rassemblement.
Nous partîmes trois cents et par un prompt renfort nous nous vîmes mille en arrivant au port.

Désormais, c’est ensemble que nous tiendrons le cap.

Port Leucate, le 13 novembre 2021

Le comité de pilotage de la Convergence

Marc AUZEVILLE, Sylvie BARBERAN, Marie-Christine BERNIGAUD, André BINET, Olivier COMBANIERE, Marie-Christine BERNIGAUD, Thierry BOS, Jean-Paul HUBERT, Dominique JOSSO, Nathalie, LEMIEUX, Jean-Yves MACÉ, Felipe NOVAIS, Carole SPRANG, Claire VAPILLON et Patrick CHENU, Marie-Andrée REGAD, Sancie BELMONT

Retour en haut
Consentement à l'utilisation de Cookies selon le RGPD avec Real Cookie Banner